The Walking Dead / The Ones Who Live : un ptit tour et puis s’en va !


Promis, après celle la c’est fini !

Après le douloureux Spin-off sur Dary Dixon, c’est reparti pour un tour avec la toute dernière ( et on espère que c’est vraiment la dernière ) série Spin-off issue de l’univers The Walking Dead avec cette fois ci Rick et Michonne en tête de gondole !

LA mini-série épilogue que tout les fans attendaient,
celle qui doit enfin nous offrir une conclusion (bien meilleur j’espère que le pitoyable final de la saison 11 ) aux aventures du couple le plus célèbre dans le charclage de Zombies !

Rick et Michonne sont donc de retour pour ce spin off de 5 épisodes disponible des le 23 Mars en France sur OCS.

Clairement on ne vas pas bouder son plaisir de revoir ses deux persos qui nous ont faits tant vibrer dans la série originale, mais au vu des derniers Spin-Off calamiteux de The Walking Dead, on était en droit d’être très inquiets et qu’ils nous ratent cette conclusion tant attendue !

Cet article sera évidemment Sans Spoilers et se concentrera uniquement sur les deux premiers épisodes.


Premier Épisode : Rick Rise ! (Sans Spoilers)

C’est donc le grand retour de ces deux personnages iconiques de The Walking Dead, dans une toute nouvelle aventure qui se déroule chronologiquement juste après les événements de la fin de la saison 11.

Une chose est sure c’est que ce premier épisode impose direct un ton nouveau avec un rythme percutant des les premières secondes de l’épisode.
A la fois déroutant, rafraîchissant, dynamique, parfois même frénétique ( le monteur devait être surexcité! ) ; on retrouve un Andrew Lincoln qui est également producteur et qui n’a rien perdu de sa superbe, dans un premier épisode centré uniquement sur Rick, qui démarre de façon fulgurante, bourré d’actions et de rebondissements ( on en a pour notre argent ! )

un Rick qu on (re)découvre toujours dans la lutte pour sa survie avec de tout nouveaux enjeux au sein d’une nouvelle communauté, mais un Rick qui ne pense toujours qu’à une chose : retrouver les siens !

the walking dead the ones who live_image_article1
Quand Ricky rencontre Michi !

La réalisation imparfaite mais ambitieuse n’est vraiment pas déplaisante, quel bonheur de retrouver Rick Grimes dans des séquences plus que délicates, fort et fragile à la fois, dans un tout nouvel univers qui va évidemment imposer de nouvelles alliances et rencontres.

Un premier épisode quasi parfait puisqu’en plus de retrouver l’essence du début de la série, ce premier épisode met l’accent sur certaines interrogations qu’on s’est posés dans The Walking Dead depuis le début et dont on n’avait toujours pas eu de réponses en 11 saisons, ici Quelques uns des grands mystères de la série original se retrouvent expliqués ( plus ou moins…no spoilers 😉 ) par de la narration visuelle entourée de flashbacks et d’ellipse.

Un premier épisode qui en fait trop ?!…Peut être !
Une vraie continuité…Certainement !


Certes le scénario est un peu une redite de ce qu’on à déjà vu, mais la mise en scène assez maligne parvient à parsemer l’action de manière à ne pas faire juste de la fin de service, mais bien de poser les bases d’une réelle conclusion tout en comblant les trous dans la time-line de notre héros.


Deuxième épisode : Onna-Michonne !

Naturellement pour le deuxième épisode…même recette !

Cette fois ci c’est donc au tour de Michonne avec un épisode en exact copie de mise en scène que le premier, un récap complet de la vie de la trancheuse de Zombies avec rencontres, événements inattendus, et bien sur la quête incessante pour tenter de retrouver Rick.

Un poil plus anecdotique, cet épisode 2 arrive tout de même à faire le job en arrivant à jouer avec les chronologies tout en reliant les deux intrigues.

The_Walking_Dead_The_Ones_Who_Lives_Article2

Un épisode, la aussi, très bien rythmé qui fait m’a fait penser plus à du Fear the walking dead dans la façon de mettre en scène les différentes époques du parcours de Michonne au cours de ses 6 ans de survie et de recherche.

Danai Gurira qui est également scénariste et productrice semble complètement en phase avec Andrew Lincoln , on sent une écriture à deux ( trois avec Scott M. Gimple ) avec le respect de l’essence originale.


Souvent Imité..Jamais égalé !

Deux épisodes qui plantent un décor nettement plus plaisant que les autres spin-off sans grande saveur,
The Ones who Lives s’en sort nettement mieux et parvient à rentrer dans le vif du sujet en gardant “le sel” de la série originale sans sous intrigues trop encombrantes ou inutiles.

Alors oui ce n’est pas parfait, on pourrait trouver à redire sur le montage ou sur certains seconds rôles qui servent de faire-valoir parfois est un peu déroutant et une réalisation déséquilibré mais néanmoins le scénario et l’intensité des deux acteurs arrivent à nous faire oublier ces petites lacunes, en trouvant un second souffle dans cet univers qu’on pensait éculé.

Malgré le nombres de Spin-Off issu de l’univers The Walking Dead celui ci arrive au moins avec ses deux premiers épisodes, à s’inscrire comme une continuité cohérente pour les deux personnages les plus importants de la série originale, sans doute du au fait que Scott M.Gimple (le showrunner original de The Walking Dead), Danai Gurira et Andrew Lincoln ont eu carte blanche au niveau de l’écriture de la part de AMC .

le showrunner et les deux acteurs semblent parfaitement avoir compris ce que les Fans attendent comme conclusion, et au vu de ces deux premiers épisodes tout cela semble très prometteur !

Preuve est faite ( une fois de plus ) que lorsqu’on laisse des projets de série-tv spin-off à des personnes qui sont réellement investis et qui sont la depuis le début, la qualité s’en ressent tout de suite !

Deux épisodes qui présagent du meilleur pour le reste de cette mini série, dans laquelle réside tous mes espoirs de Fan🤞.
La mission est simple mais la tache est rude : Redorer le blason de la saga en nous offrant un épilogue aussi puissant que l’était l’univers The Walking Dead à ces débuts !