Image_mise_en_avant_Au_coté_du_Mal

Note : 5 sur 7.

Dispo sur Disney+ depuis Septembre, Aux cotés du mal fait partie de ces séries qui n’à eu droit qu’à très peu de promotion et qui passe donc sous les radars…hé franchement on se demande bien pourquoi lorsqu’on voit la qualité du show !

Une série d’excellente facture, de l’action et du suspense tout en maitrise !

Amateur de bastons et d’enquête policière sous tension, Aux cotés du mal est un Drama/Policier d’une efficacité redoutable !
Flic infiltré, Mafia, Trafic et trahisons, le tout dans une Corée en pleine réinvention des années 90.

Une nouvelle petite bombe avec 12 épisodes de 50 minutes, dans lesquels une solide écriture des personnages se mêle à un scénario haletant, et permettent d’installer une tension qui emporte des le début de la série.
Une véritable pépite sur la forme comme sur le fond, avec comme toujours, un savoir faire et une mise en scène à la coréenne enivrante, dans la veine des John Woo et autre Takeshi Kitano, qui rafraichit véritablement le paysage des séries de plateformes actuelles.

A l’image de A Vue d’Oeil, Disney+ renouvèle l’expérience de la série coréenne et c’est à nouveau une très agréable découverte.

Que dire…Juste impeccable ! ( Sans Spoilers )

En 1995, la Corée et le japon cherche à définitivement endiguer le trafic de drogues qui prolifère, par le biais d’une enquête commune
c’est alors qu’on va proposer à Junmo, un petit inspecteur de campagne qui cherche à redorer son blason, d’infiltrer le dangereux gang de Gungnam en échange d’une promotion une fois la mission accomplie.

Junmo va courageusement accepter la mission à la seule condition d’obtenir non pas un, mais deux galons supplémentaire.

Une fois au sein du Gangnam Union , Junmo est loin de se douter de ce qui l’attend et qu’il va se retrouver au cœur d’un triangle amoureux entre sa femme : Euijeong, et le chef de “Gangnam Union” : Jung Ki cheol.

Entre meurtre , trafic, romances et trahisons, Junmo va découvrir que le mal ne se trouve peut être pas la ou il le pense, et qu’il va surtout devoir être très prudent pour ne pas se mettre en danger lui et sa femme.


Gangnam Style !

Et comme toujours, avec les projets coréens, le projectile atterrit en plein dans le mille !

Que ça soit la réalisation, les acteurs, les monteurs jusqu’au plus petit technicien Aux Cotés du Mal reste une production modeste, mais avec une telle exécution et un tel engagement humain que l’illusion est totale !
On retrouve l’essence de ces grands polars asiatiques des années 90, alliée à une mise en scène efficace et inventive.

Le fil rouge principal de l’histoire qui se concentre sur Junmo, va aussi permettre de développer les personnages secondaires, avec des sous intrigues qui donne une dynamique quasi parfaite à la série.
Bien loin d’être du remplissage gratuit, le rythme de la série permet un véritable cheminement psychologique dans le parcours des personnages et parvient à rendre des truands presque attachants.

Une photographie, une ambiance sonore, le montage, direction d’acteurs…TOUT est soigné !

Image_article_aux_cotés_du_mal
Face à face entre Wi Ha-Joon le boss de Gangnam, et Ji Chang-Wook dans le rôle de l’infiltré

Une richesse scénaristique hallucinante avec tous types de situations : drogue, pègre, mafia et autre trafic, combats à l’arme blanche, guerre des gangs et filatures…Aux cotés du mal contient tous les ingrédients d’une série policière coréenne mais avec un rythme et une mise en scène telle qu’on à l’impression de regarder un film de 8 heures.


Infiltration en Masterclass !

Un drama à la coréenne emporté par de l’action spectaculaire,
ici pas de sang numérique, les impacts des coups sont puissants avec une violence graphique et des chorégraphies cadrées à la perfection avec des plans désaxés lors de combats multiples, des ralentis, caméra à l’épaule en combat rapproché dans un ascenseur….
Bref niveau intensité de combat ..on n’en a pour notre argent ! 💥🤯

Hormis une petite baisse de régime en milieu de saison, Aux Cotés du Mal est un véritable festin de violence et de suspense, avec une intrigue qui monte crescendo en intensité.
Une ambiance qui fera immédiatement penser à des grands classiques tels que : Infernals Affairs ou Le Syndicat du Crime (auquel la série rend hommage et qui est d’ailleurs cité par un des personnages).


Les projets coréens s’enchainent à un rythme hallucinant et la machine semble inarrêtable, S.F, thriller, romance, il semblerait que quel que soit le genre la Corée excelle dans tous les registres !

Au vu de certaines productions redondantes actuelles ou vraiment limite niveau scénario, Aux cotés du Mal ne réinvente pas la roue, mais apporte néanmoins quelque chose de rafraîchissant et de terriblement efficace en terme de série

Vous l’aurez compris, je trépigne d’impatiente sur mon canap pour découvrir le reste de la saison 👀, et Je vous recommande donc particulièrement cette nouvelle série en cours de diffusion sur Disney+.

Voir la série :


Bande Annonce :

8 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pinterest
Pinterest
fb-share-icon
Follow by Email