Mars Express : Un Nouvel Espoir !?


Note : 5 sur 7.

Séance de rattrapage pour ce diamant brut français sorti l’année dernière et dont les critiques dithyrambiques m’avaient hypé quelque peu, malgré que je ne sois pas un grand fan des longs métrages d’animation ( hormis les Spider-Man de Sony ).

Ce CyperPolar Dark présenté à Cannes en 2023, assoit encore un peu plus la France comme un des pilier dans la science de l’animation, et prouve également que l’ambition des grands scénarios ne sont désormais plus seulement réservé au cinéma traditionnel.

Mars Express arrive à imposer un ton très particulier, Un film de S.F français dans lequel près de 200 ans après notre ère, l’humanité voyage entre la Terre et Mars pour tenter de répondre aux crises du moment.
Un monde futuriste ou l’omniprésence de l’I.A et des assistances robotiques dans tous les sens sont complètement intégrés à la société.

Les influences sont multiples ( Terminator, Blade Runner, Total Recall, Ghost in the Shell ) mais à la différence de certains films ( The Creator par exemple ), Mars Express arrive lui à emprunter ces références pour mieux les digérer tout en y apportant sa touche personnelle toujours au service du récit.


The Visionnator ! ( Sans Spoilers )

Mars_Express_article_image_2
one pill makes you larger and one pill makes you small !

En l’an 2200, Aline Ruby, détective privée obstinée, et Carlos Rivera son partenaire androïde, sont embauchés par un riche homme d’affaires afin de capturer sur Terre une célèbre hackeuse. De retour sur Mars, une nouvelle affaire va les conduire à s’aventurer dans les entrailles de Noctis, la capitale martienne, à la recherche de JunChow, une étudiante en cybernétique disparue.


Un Film avant Tout !

Le film installe un style d’animation assez épuré, voir parfois figé ( ce qui n’enlève rien à la beauté de l’ensemble bien au contraire ! ) profondeur, échelle, couleurs, tout est graphiquement hyper soigné, avec des planches qui donnent un mix entre le manga et le dessin traditionnel.

En plus de sa qualité formelle Mars Express n’oublie pas de soigner son scénario à l’image du traitement des personnages aux problématiques très actuelles : Question du deuil, Divorce, Alcoolisme ou encore les Violences conjugales, L’animation sert de prisme pour traiter de sujets graves et contemporains qui donne de l’épaisseur à ces personnages.
Léa Drucker qui prête sa voix au personnage d’Aline, trouve un ton parfaitement adapté qui donne le sentiment d’une enquêteuse expérimentée au passé trouble mais ultra aguerri.
Le personnage de Carlos est tout aussi intéressant avec la question de la moralité du trans-humanisme traité à travers sa condition d'”Android post mortem”.

En plus d’imposer un style graphique et un ton adulte, Mars Express à toute sa place dans les grands films de S.F actuel avec son scénario de thriller futuriste aux accents Cyper-Punk épure, dans lequel la robotisation de la société à outrance nous ramène à notre monde réel, comme un potentiel futur dans lequel la population policée s’est réfugiée sur Mars tandis que la Terre est devenu (je cite) “Un clapier à chômeur” !

Un très gros travail sur l’incarnation et le développement des personnages comme porte d’entrée dans cet univers vaste mais à la mise en scène suffisamment limpide pour que le spectateur soit complètement embarqué dans ce cyber univers.


Faire Rayonner la France !

Mars_Express_img_article2
Fast And Curious !


la direction artistique ne lésine pas sur les détails et regorge de petites trouvailles technologiques : appels téléphonique passés par télépathie, Prise de photo d’un clin d’œil ou encore la mousse anti-chocs à l’intérieur des habitacles de voitures en cas de choc, la encore on sent que tout à été brillamment pensé.

Moi qui ne suis pas fan des Mangas habituellement, j’ai vraiment apprécié ses 1h30 d’enquête stylisé dans un univers référencé, graphique et accessible, tout en y mêlant une vraie intrigue…Remarquable ! 👏

Avec un final aussi haletant que surprenant, Jérémie Périn signe la une fulgurante production française, audacieuse, inspirée et qui fait resplendir le cinéma français à l’international tout en rendant hommage aux références S.F sans jamais les dénaturé !

Voir le Film :