Misanthrope : du très bel ouvrage !


Aujourd’hui, retour sur un film passé complètement inaperçu lors de sa sortie en salles il y quelques mois, et qui s’est fait injustement dézingué par les critiques.

Je me dois donc de rétablir la vérité car oui j’ai adoré ce film, et ca faisait bien longtemps qu’une enquête policière sur grand écran ne m’avait pas autant absorbé !

Damián Szifrón le réalisateur des Nouveaux sauvages ( un chef d’œuvre de films a sketchs ) fait une performance remarquable pour son tout premier film américain, et change radicalement de registre en nous offrant une véritable perle de thriller policier avec une structure narrative quasi parfaite !

Misantrop_image_article1

Une excellente enquête à suspense de 2h avec rebondissements, drames et tension au rendez vous !

Dans la droite ligne de David Fincher, à mi-chemin entre  The Wire et Seven,
Misanthrope regorge de multiples influences et réunit tous les ingrédients indispensables tout en étant très original autant dans son scénario que dans sa mise en scène, avec une ambiance électrique, des personnages ultra développés et un suspense qui ne vous lâche pas pendant 2h !

Dans la ligne de Mire  ! ( Sans Spoilers )

Le film débute avec une scène spectaculaire d’un sniper qui, en pleine centre de Baltimore, va abattre froidement plusieurs personnes aux hasard, le tout couvert par le son des explosions de feux d’artifices !

Eleanor Falco , une jeune flic au passé trouble , va se retrouver en premier sur les lieux du crime et va très rapidement se faire repérer un agent du F.B.I chevronné qui voit en elle des prédispositions à investiguer .

Le duo de l’agent chevronné et de la jeune recrue abimée, va alors tenter de dresser le profil du tueur, tout en naviguant entre jeux de dupes d’une hiérarchie soucieuse de son image dans les médias et la traque d’un tueur qui semble insaisissable et déterminé à poursuivre ses macabres desseins jusqu’au bout !

Entre enquête, jeux de pouvoirs et film noir, le film happe totalement, et on se laisse complètement prendre par un récit à suspense diablement maitrisé, et complexe, qui va finir par impliquer les protagonistes bien au delà de ce qu’ils avaient imaginés !

Du haut niveau pour un deuxième film !

Damian Szifron signe la une sombre enquête policière à première vue, mais le film contient plusieurs sous-texte très profond sur les maux de notre société qui rend le long métrage d’une richesse captivante.

Coté casting c’est la aussi un régal de retrouver Ben Mendelsohn (Rogue one, Dark knight rises, the Place beyond the pines) qui incarne à la perfection un agent au multiples facettes à la fois patriarche et confident dont les supérieurs vont tout faire pour le voir chuter.
Mais la mention spéciale revient évidemment à l’actrice principale : Shailene Woodley ( Snowden ) en jeune recrue prometteuse et torturée de la police locale.
L’équilibre est parfaitement dosé et le duo se complète parfaitement grâce à une écriture incroyablement développée des personnages.

image_article3
Shailene Woodley , Ben Mendelsohn et Jovan Adepo sur les traces du tueur

Shailene Woodley qui est également productrice du film, porte littéralement tout le long métrage sur ses épaules et réalise une performance incroyable dans son rôle de personnage abîmé.

Le film est sans aucun doute progressiste mais dans le sens le plus noble du terme, des personnages gays, ou en proie à des angoisses dues aux drogues, le film arrive à se tenir sur une ligne fine entre le thriller haletant mais toujours avec un sous-texte subtil sur notre monde actuel et sans jamais tomber dans le « woke au forceps ».

Un cocktail proche de la perfection ! À aucun moment on ne s’ennuie y compris pendant les phases d’introspection ou de réflexion des personnages. Le fait de développer des problématiques humaines complexes au sein d’une enquête qui l’est tout autant, apporte une constance dans le rythme qui rend accro le spectateur des les premières secondes !

Une réalisation très solide !

Cet article étant sans spoilers je n’en dévoilerai pas plus, mais je rassure immédiatement ce qui sont venus chercher aussi de l’action puisqu’en plus de la scène d’ouverture, on à le droit tout au long du film à des séquences d’actions incroyables par leur mise en scène , notamment celle dans le centre commercial !

Szifron fait la des merveilles avec une mise en scène qui m’a complètement emporté: des plans cadrés à l’envers , des effets de lumières soignés , une photographie électrique…
Tout est pensé , tout à une âme !

Un film excellemment bien rythmé, d’une intensité rare, et d’une maitrise hallucinante à tel point que la fin m’a quelque peu frustré par sa rapidité , même si complètement justifié par le scénario, notamment par les motivations que le tueur dévoile dans une scène de face à face purement impeccable.

Un excellent thriller lugubre qui sera bientôt disponible en V.O.D et des le 3 Octobre 2023 à l’achat en Blu-Ray.
Vous l’avez compris c’est la très belle surprise de cette année à voir absolument !

À l’heure ou les thrillers sont assez rares et quand c’est le cas c’est du déjà vu, voila enfin du renouveau avec un film policier qui apporte une vraie force de proposition !

Bande Annonce :