The_boys_img_mise_en_avavanr

Note : 4 sur 7.

Aujourd’hui on debrief le début de la quatrième saison de The Boys sur Prime Vidéo avec 3 épisodes sortis le week end dernier, non sans défauts, mais avec un scénario nettement plus dégrossi.

La saison 3 m’avait laissé un gout un peu amer, à trop vouloir en faire le scénario partait dans tous les sens pour en arriver à enfermer les personnages dans des positions caricaturales avec un final en pétard mouillé, bien en dessous de ce à quoi on nous avait habitué dans les deux premières saisons.

Dans cette saison 4 On retrouve toute la bande la ou on les avaient laissés avec toujours Hughie et Stella, Kimiko et Frenchie, ou encore Butcher et Cream, mais cette fois ci le récit semble bien plus se concentrer sur les crises existentielles et personnelles qui explosent de toutes parts.

Mais pour répondre à la question qui taraude tout le monde sur cette nouvelle saison…Rassurez vous Oui il y a toujours autant hémoglobine et de Hardcore !


Mon Père ce Héros !! ( Full Spoilers )

The_Boys_saison_4_image_article1

L’épisode 1 démarre plutôt bien en resserrant le récit sur Homelander et Butcher suite aux crises respectives qu’ils traversent à savoir :
Pour Butcher l’annonce qu’il n’en a que plus que pour quelques mois à vire suite à ses prises répétés de V en saison 3, et la crise existentielle du coté du Homelander avec la découverte de sa vieillesse qui va le destabiliser et remettre en cause son statut auto proclamé de divin.
Ryan qui à nettement grandi se retrouve naturellement pris au piège entre ses deux “figures paternelles” avec d’un coté l’affection qu’il porte pour Butcher et de l’autre les injonctions ignobles de son père génétique.

On en sait un peu plus sur les intentions de Victoria Neuman et aussi sur ses pouvoirs, se révélant être incroyablement puissante, une rival pour le HomeLander par la suite…Qui sait !?!

Du coté des Seven :
The Deep à entamé une nouvelle relation ( aquatique ) et A-train est en plein doute,
On à aussi le droit à une nouvelle recrue : Sister Sage qui se trouve être la “personne la plus intelligente du monde” et qui va se faire recruter par le Homelander dans le but d’établir une stratégie payante pour ses sympathisants.

Naturellement on se doute que cette alliance va mal finir et on se demande lequel va asservir l’autre en premier puisqu’au vu de l’ultra égo du Homelander…On espère que Sister Sage à couvert ses arrières !

Bref tout ce petit monde se retrouve au centre de l’intrigue par moment un peu légère mais avec une écriture qui semble faire monter peu à peu la tension au fil des épisodes !


“Humans are Toys !” ( Full Spoilers )

Tout ce qui fait le succès de la série est la : l’irrévérence, le déjanté, les scènes de sexe gore ou zoophile ( je me suis toujours pas remis du poulpe dans la saison 3 ! ) cette saison 4 ne déroge pas à la règle en nous offrant de vrais moment à l’humour noir corrosif et horrifique à la fois, exemple avec la scène du sauna et les clones ! 🤭

The_Boys_article_image2

Toujours aussi inventif en terme d’exécution arbitraire ou tout simplement d’explosions de membres en tous genres.

L’épisode 2 continue d’avancer mais en retournant un peu dans ces travers,
des interactions et des développements de sous intrigues qui à première vue font ( encore ) du remplissage plus que de véritablement faire avancer l’histoire.

La trame de Frenchie développant sa relation avec l’homme dont il à tué le père ressemble plus à une case “woke” à cocher pour le show qu’un véritable arc narratif nous apportant des infos sur son passé trouble dont on ne sait toujours presque rien.

L’arrivée du charismatique Jeffrey Dean Morgan en agent de la C.I.A ne sert pas à grand chose pour le moment ( dommage pour un acteur de cette trempe ! )
L’épisode 3 est un parfait exemple avec des personnages secondaires “expendables” dont on s’attend à une mort savoureuse, notamment avec les clones à poils qui débarque en pleine Bar-Mitsva, ou encore Will Ferrel dans une production “Vought” pour jouer le coach d’A-train…Pas vraiment nécessaire mais ca reste tout de même toujours assez sympa et inventif.


La cape en Berne !

Cette saison est en tout cas articulée autour d’un thème commun : la mort !

Que ce soit celle de Butcher et son ultimatum face à son cancer, Homelander avec sa fragilité psychologique ( poussé à l’extrême avec la scène du miroir scindé ) et qui se retrouve face à sa solitude et son incapacité de nouer une relation avec son propre fils, ou encore Hughie avec son père, la série serait elle en train de tirer doucement sa révérence…A suivre en saison 5 !

La recette The Boys fonctionne toujours, ne faiblit pas, et n’édulcore rien ni personne…C’est après tout, la seule chose qu’on lui demande !

Bien sur ce n’est pas parfait, et avec la saison 2 de House Of The Dragons qui débarque bientôt, la concurrence s’annonce énorme !

En conclusion cette saison 4 commence bien malgré quelques déséquilibres au niveau du scénario mais qui n’en reste pas moins divertissant notamment par son rythme et ses nombreux clin d’œils satirique en miroir de la situation actuelle de l’Amérique ou ces scènes de malaises inattendus.

A vous de vous en faire votre avis des maintenant

Voir la Série :

8 Comments

  1. Ca s’éparpille quand même pas mal , enfin c’est mon avis ! La je trouve qu’on revient aux fondamentaux 😉

  2. On sait si il y aura une saison 4 pour preacher aussi !? Seth rogen tout ça !

    1. Alors je pense que tu veux dire une saison 5 ? preacher à déja eu droit à une saison 4 qui est MALHEURESEMENT la dernière 😥

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pinterest
Pinterest
fb-share-icon
Follow by Email