Aujourd’hui, on part en Argentine pour découvrir ou redécouvrir peut être le meilleur film à sketchs des ces vingt dernières années !

Écrit et Réalisé par le talentueux Damián Szifron, cette comédie noir ultra cinglante sortie en 2014 est un petit chef d’œuvre d’inventivité à l’humour noir décomplexé.

j’ai découvert ce “missile” argentin à l’époque de sa sorti…et le choc du visionnage était aussi inattendu que Jouissif !

Devenu incontournable maintenant, Les Nouveaux Sauvages est pourtant sorti un peu en catimini à l’époque, malgré une présentation au Festival de Cannes 2014.


Mais de quoi ça parle exactement ?!

le film se divise donc en six histoires pour des situations toutes plus WTF les unes que les autres, six pétages de plombs d’individus qui paraissent en apparence équilibrés au début, et qui vont rapidement se retrouver confronter à la connerie humaine dans toute sa splendeur et basculer dans une hystérie de degrés différentes suivant les histoires, mais toujours intensément drama-comique.

Un accrochage en voiture, Un mariage au bord de l’implosion, des restaurateurs en quête de vengeance, Une révolte contre l’administration..Absolument toutes les couches de la société passée au vitriol, et qui démontre que même l’être le plus lisse peut tomber rapidement dans des instincts primaires lorsqu’on le pousse à bout.
Un reflet de la société actuelle et qui nous renvoi forcément à une situation exaspérante qu’on à tous (relativement) connu à un moment de notre vie.

Pour son troisième film, Damian Szifron signe un véritable coup de génie ( le mot n’est pas trop fort ! ) et tapera immédiatement dans l’œil de grand noms comme Almodovar ou Tarantino qui vont produire par la suite certaines de ces œuvres.

Un scénario hyper inventif, une mise en scène percutante, des acteurs tous géniaux…Les Nouveaux Sauvages concentre le meilleur.

Vengeance, colère, Jalousie, avidité, Frustration exacerbée, lutte de classes…
Damian Szifron fait un véritable travail d’anthropologie et explore toutes les sous couches d’un individu civilisé, et qui peu à peu va basculer dans l’invraisemblable, l’abjecte, et parfois même l’irréparable.


Goose Fraba !

Un film décomplexé avec une mise en scène et un ton qui m’a fait tout de suite penser aux situations drama-comiques que l’on peut retrouver dans l’univers des Frères Cohen avec le très bon La Ballade de Buster Scruggs par exemple, ou encore Tarantino avec son Four Rooms.

Tantôt consterné, tantôt hilare mais toujours Jubilatoire !

Au delà de la satire fantasque, Les Nouveaux Sauvages cherche aussi avec une certaine malice, à nous interroger en tant que spectateur et tout simplement être humain sur nos rapports aux autres dans une société qui privilégie l’individualisme plutôt que l’écoute.

Sans tomber dans la philosophie de comptoir ni dans la niaiserie, le film est un subtil dosage entre rire et consternation et parvient à nous embarquer par ces petites histoires très courtes, mais qui vous marque notamment par une mise en scène brillante et une écriture des personnages poussés jusqu’à leur limite !

Les_Nouveaux_Sauvages_image_article_3
Amour et Trahisons !

Un Uppercut cinématographique de Génie

Un véritable grand huit émotionnel qui donne instantanément envie d’en savoir plus des les première minutes, à l’image de la scène d’introduction qui résume parfaitement le magistral tempo comique qui rythme tout le film ( Moi qui suis un angoissé pur quant il s’agit de prendre l’avion, je ne me suis toujours pas remis de cette scène avec les parents dans le jardin ). 🤐😧

La plupart des films a sketchs sont souvent inégaux, la encore les nouveaux sauvages ne tombe pas dans ce piège avec des histoires qui toucheront moins la sensibilité de chacun mais qui sont toutes de très bonne facture dans leur écriture et mise en scène.

Pour ma part je les apprécie tous, Mentions spéciales cependant pour les sketchs N°2, 3 et 6, qui sont les plus longs mais aussi les plus développés et sont à eux seuls des petits courts métrages incisifs diaboliquement efficace.

Avec un humour noir ravageur et ultra efficace, Damian Szifron pose simplement deux questions : comment subsister en tant qu’individu ?
Et quelles sont les conséquences d’un total abandon de soi ?!

Difficile d’en dire plus sans Spoiler, mais je tiens à vraiment laisser le plaisir de la découverte à ceux qui ne l’auraient pas encore vu.
Vous l’aurez compris pour ma part Les Nouveaux Sauvages est un un petit chef d’œuvre d’écriture et de mise en scène de ces dernières années, une pépite décapante et intensément drôle, à voir absolument !

Voir le Film :